Mobilité Internationale et Apprentissage

Tenté par une expérience à l’étranger?

Ton contrat d’apprentissage peut être en partie exécuté à l’étranger pour une durée de 1 an au maximum, avec au moins 6 mois en France. 

Mobilité Internationale

Rien de bien compliqué: une simple convention de mise à disposition est exigée pour les périodes de mobilité n’excédant pas 4 semaines. Tu restes salarié de ton entreprise et de la législation française. L’entreprise continue de te verser son salaire mais peut facturer ta mise à dispo à ton entreprise d’accueil.

Voir la convention de mobilité internationale n’excédant pas 4 semaines

Pour les périodes plus longues (supérieures à 4 semaines), tu vas devoir mettre ton contrat en veille mais tu gardes le bénéfice du décompte de la durée de ton contrat ainsi que ton ancienneté. Tu appartiens toujours au personnel de l’entreprise d’origine. La seule chose qui change: tu ne conserves pas le bénéfice des droits légaux ou conventionnels dont tu aurais bénéficié si tu avais exécuté ton travail dans l’entreprise française. Ce sont les dispositions légales et conventionnelles du pays d’accueil qui s’appliquent.

Voir la convention de mobilité internationale avec mise en veille du contrat

Une fois ta mobilité effectuée, tu pourras obtenir une attestation validant tes acquis à l’étranger ( « unité facultative de mobilité » pour les diplômes du bac pro, du brevet pro, du brevet des métiers d’art, et du CAP)

Si tu as la bougeotte et envie d’aventure, contacte Céline: mobilité@tiresias-efc.com

mobilité internationale